Acquisition le Voleur de Bicyclette

Le voleur de bicyclette

Arsac, avril 2020 – Le vignoble bordelais dévoile sur ses routes du vin un patrimoine d’une grande richesse, qui a toujours su allier tradition et innovation.
Si le Château d’Arsac figure parmi les plus anciens domaines du Médoc et s’enorgueillit d’une histoire mouvementée de près de 1000 ans, il n’en accueille pas moins une collection d’art contemporain remarquable, qui reflète la passion sincère de son propriétaire, Philippe Raoux.

Domaine viticole reconnu en appellation Margaux et Haut-Médoc, le château d’Arsac est donc aussi un lieu ouvert à la création artistique. Depuis 1992, il acquiert, chaque année, une œuvre signée d’un artiste contemporain majeur, qu’il s’agisse de Bernard Pagès, Claude Viallat, Bernar Venet, Pierre Buraglio, Jean-Michel Folon, Niki de Saint Phalle ou Mark di Suvero.

Cette année, Philippe Raoux étoffe sa collection avec l’acquisition d’une nouvelle sculpture, Le Voleur de Bicyclette, de l’artiste et fondeur Romain Barelier, qui accueillera les visiteurs du Château d’Arsac et marquera le début d’un parcours plein de surprises dans Le Jardin des Sculptures. La collection de Philippe Raoux à Arsac représente la plus importante collection privée de sculptures contemporaines dans le sud-ouest de la France. Les 31 œuvres emblématiques, souvent des œuvres monumentales, sont installées dans le parc du Château, qui se visite sur rendez-vous.

Le Voleur de Bicyclette trouve son origine dans la mise au sec du Canal Saint-Martin en 2002, lorsque Romain Barelier se surprend à contempler des objets qui s’amoncèlent au fond du canal privé de son eau. Il emporte avec lui une bicyclette, peut-être dérobée à son propriétaire, et décide d’y associer un personnage fait de métal de récupération ; non pas un cycliste, mais plutôt le voleur de cette bicyclette. Né à Rome et captivé par le cinéma italien, sa création lui évoque le film de Vittorio de Sica : Le Voleur de Bicyclette. C’est tout le charme de cette histoire qui a conquis Philippe Raoux et l’a convaincu d’ajouter l’œuvre à sa collection, offrant ainsi à cette petite reine une prestigieuse fin de course.

Découvrir le Château d’Arsac, c’est s’immerger dans un monde où histoire, art et viticulture s’entremêlent. Outre les réservations prises directement à la propriété, par téléphone ou sur le site de www.chateau-arsac.com, une visite d’environ une heure est proposée en partenariat avec l’Office de Tourisme de Bordeaux (05 56 00 20 00) et comprend une découverte du Chai Bleu, du Jardin des Sculptures mais aussi une dégustation de trois vins de la propriété. Entièrement commentée en français ou en anglais, les visiteurs peuvent ainsi découvrir l’histoire du domaine, les étapes d’élaboration des précieux flacons du château ainsi que l’histoire des œuvres qui jalonnent le vignoble.